Si vous pensez que le judo est un principe éducatif universel, que les exercices sur les tatamis sont des leçons d’harmonie, union du corps et de l’esprit, je vous invite à poursuivre cette lecture.

Qu’est-ce que le judo ?

  • Le judo, c’est d’abord l’efficacité, c’est avoir des performances maximales par l’emploi judicieux de l’énergie,
  • Le judo, c’est ensuite la technique qui permet d’être efficace avec un maximum d’harmonie physique,
  • Le judo, c’est l’esprit qui permet d’être efficace avec un maximum d’harmonie mentale

Technique et esprit associés harmonieusement aboutissent à l’efficacité maximum.

Être efficace, concrètement et dans tous les domaines, c’est être le plus performant possible, quels que soient nos qualités ou handicaps ; mais ce sont des performances à mesurer par rapport à soi- même et non par rapport aux autres.

Être technicien,  c’est avant tout être efficace mais pas n’importe comment. Avoir bon mental, c’est être honnête intellectuellement et d’abord avec soi- même.

Le judo c’est aussi les concessions et l’entraide.

Vous êtes attiré par les techniques du judo la « voie de la souplesse » , vous pensez avec raison que vous pratiquerez avec le judo un des meilleurs sport qui soit.

Vous souhaitez faire des rencontres amicales inter-clubs, mais sans être astreint à participer aux compétitions ou aux championnats officiels. Dans ce cas, c’est le judo éducatif qui vous convient. Précisons d’abord que la compétition n’est possible qu’a partir de minime.

Si vous souhaitez, votre grade l’autorisant, participer aux rencontres sportives, aux compétitions ou championnats officiels, dans ce cas c’est le judo compétition.

Sachez en outre que les deux options sont complémentaires.

Les cours s’adressent à tous le monde, à partir de 3 ans et sans limite d’âge pour les plus âgés, nous avons des cours de judo au sol (Ne waza), ce qui limite les chutes.

Le Club mélange convivialité, pratique et tradition et attache une vraie importance à un outil propre au judo : le code moral.

Par les mots, par les actions et par le respect, le club essaye aussi de transmettre cet esprit aux accompagnateurs (parents, frère et soeur) et pour un enfant, être champion ne suffira pas pour être judoka. Il devra être responsable dans son comportement et dans son attitude. C’est là, l’essence de l’enseignement du judo.

 

Judo dès 3 ans

Le judo est "une école de vie".

En 1882, Jigoro Kano, le fondateur du Judo universitaire japonais, a créé le judo comme une méthode d'éducation par la pratique. Il le définissait comme " l'utilisation optimale des forces du corps et de l'esprit". Ses principes depuis son origine, sont restés identiques : entraide, contrôle de soi, maîtrise et progrès. Le judo possède son propre code moral qui aide à contrôler son comportement sur le tatami et dans la vie de tous les jours.

La pratique du judo forme la personnalité, elle conduit au respect des autres.

Le tatami est l'endroit où l'on pratique le Judo. Le judogi blanc simple et résistant est identique pour tous. Il souligne l'égalité devant l'effort dans le processus permanent de l'apprentissage.

Dès  3ans, grâce à une méthode adaptée à tous, les professeurs transmettent les bases techniques du judo et du savoir vivre ensemble.

L'art de Poser les paumes

La notion du kumikata en France se traduit par "garde" alors que pour les japonais, cela veut dire quelque chose comme "façon de créer le contact".
Pour un japonais, le kumikata, c'est saisir pour exprimer ce que l'on sait faire. Pour les combattants en Europe c'est plutôt la façon d'empêcher l'autre de saisir. C'est de la tactique, alors que pour les japonais, c'est un geste technique. La notion de base du kumikata au Japon est de poser les deux mains sur l'adversaire, c’est par le travail décalé des deux mains que l'on peut obtenir des déséquilibres, en pêchant d'un côté et en tirant de l'autre, en créant des transferts de poids sur les appuis, des rotations. Il y a une expression qui dit "quatre mains posées, c'est le judo".

En France, on pense souvent : une saisie Forte < => une attaque particulière.

Au Japon, le kumikata est une technique fondamentale qui doit permettre la polyvalence. C'est le socle à partir duquel on peut tout faire techniquement dans toutes les directions. C'est le premier élément d'une construction complexe qui fait le Judo particulier d'un combattant : ses préparations, ses enchaînements techniques.